Rechercher
  • Catline

La roue du temps et l'impermanence

Mis à jour : 21 févr. 2020

Les Mandalas de sable



ART EPHEMERE


Le mandala de sable était aussi pratiqué par certaines tribus amérindiennes. Les dessins de sable font souvent partie de cérémonies rituelles. Les plus spectaculaires sont sans doute ceux des lamas tibétains lors des rassemblements.

Le mandala grave les émotions, les désirs et les espérances du moment et les projette par ondes de forme dans le monde subtil.. C'est un exercice de création en conscience pour manifester notre joie de vivre.



Mandalas Tibétains



Avez-vous déjà observé le soin, la minutie et la précision dont les Lamas font preuve pendant la construction d'un mandala? Durant des heures dans un silence total, entièrement consacrés à leur art, ils œuvrent patiemment avec toutes leurs compétences.

Quand enfin le mandala est achevé, ils le dédient comme une offrande et ils le suppriment. Tant de travail et de concentration pour être effacé d'un coup de balai.. au bout de trois jours! Mais dans quel but?


Rien ne dure, rien ne subsiste dans le temps, tout est en mouvement perpétuel et se transforme. Le bouddhisme inscrit l'idée d'impermanence de cette façon.

C'est le principe de la vie elle-même!

Notre corps aussi au niveau céllulaire se régénère complètement tous les sept ans.

Se souvenir que nous sommes poussières, oui, mais poussières d'étoiles !


Ci-après une courte vidéo réalisée en cours de séjour.


21 vues0 commentaire